Fouèse artiste peintre
Fouèse acrylique
Fouèse acrylique - minéral - Islande
Fouèse acrylique - minéral - terres de feu
Fouèse acrylique - minéral - la rivière
Fouèse acrylique - minéral - à l'envers
Fouèse acrylique - intervalles - la nuit
Fouèse acrylique - intervalles - haïkus
Fouèse acrylique - intervalles - passages
Fouèse acrylique - intervalles - topographies
Fouèse acrylique - vital - village
Fouèse acrylique - vital - mémoire
Fouèse acrylique - vital - ravage
Fouèse acrylique végétal
Fouèse acrylique - végétal -arbres (2)
Fouèse acrylique - végétal -arbres (1)
Fouèse acrylique- pêle mèle
Fouèse acrylique- pêle mèle -RIP5
Fouèse acrylique- pêle mèle -RIP6
Fouèse acrylique- pêle mèle -RIP8
Fouèse acrylique- livres - cavale
Fouèse acrylique - suspensions - la rivière
Fouèse acrylique - suspensions - dérive
Fouèse acrylique - suspensions - dérive
Fouèse - encres
Fouèse - encres - Islande
Fouèse - encres - rivière
Fouèse - encres - minéral
Fouèse - encres - sur le chemin
Fouèse - encres - guetteurs
Fouèse aquarelles - intervalles
Fouèse aquarelles - passages
Fouèse photographies
Fouèse photos - végétal - arbres
Fouèse photos - végétal - bois noyé
Fouèse photos - végétal - herbes, fruits et fleurs
Fouèse photos - végétal - mousses & lichens
Fouèse photos - minéral - cailloux
Fouèse photos - minéral - montagnes
Fouèse photos - minéral - pierres taillées
Fouèse photos - minéral - roches
Fouèse photos - courants - à la source
Fouèse photos - courants - à l'envers
Fouèse photos - courants - remous
Fouèse photos - courants - rivières
Fouèse photos - courants - gel
Fouèse photos - marines - amarres
Fouèse photos - marines - filets
Fouèse photos - marines - portuaire
Fouèse photos - marines - bateaux
Fouèse photos - reflets - nature
Fouèse photos - reflets - objets
Fouèse photos - matériaux - bois & papier
Fouèse photos - matériau - fer
Fouèse photos - matériau - vitres
Fouèse photos - matériau - matière
Fouèse photos - matériau - mains
Fouèse photos - matériau - intervalles
Fouèse photos - matériau - insolite
Fouèse prochaines expositions
Fouèse expositions
Fouèse expositions d'hier
Fouèse -parcours - presse
Fouèse - parcours - dates
Fouèse - parcours - peindre
Fouèse - contact
Fouèse - achats
Fouèse - liens
Fouèse - archives

©2014 - Fouèse - Tous droits réservés

De l’œil à la main, il n’y a qu’un pas


Un pas après l’autre au fil des chemins. Ils me conduisent de l’invisible et savoureuse magie de la terre à la peinture.


J’ai toujours aimé sentir la roche, la toucher, observer son histoire de chair modelée par le vent, l’eau, la glace ou le feu. Lorsque je peins je revis les rythmes, la douceur et les fractures qui me touchent sitôt que je prends le temps de la présence à la nature et aux vivants.

En Islande, lors d’une itinérance sous le signe du deuil, j’ai gouté à la naissance du monde.


Nous étions quelques marcheurs dans d’immenses paysages lunaires traversés de torrents glaciaires et de sources chaudes. Au creux des sols noirs ou cendrés, des dédales de laves refroidies, l’eau – la vie – faisait sourdre de grandes coulées de fer et d’improbables mousses d’un vert presque cruel. Dans le ciel gris, balayé de tempêtes et d’éclaircies soudaines, les oies sauvages criaient et tournoyaient pour se rassembler avant la grande migration d’automne.

J’ai ramené dans mes poches quelques cailloux, éclats d’obsidienne ou pierres ponces, et des images plein le cœur.

De l’outil à la main, le jeu est le chemin.


J’aime explorer différentes techniques et il m’a souvent été fait le reproche d’une trop grande diversité. Or toutes ces approches sont complémentaires. Elles sont le moyen de revenir par courbes successives toujours au même sujet pour tenter d’atteindre l’unité.


Les encres obligent à l’essentiel. L’acrylique me donne la densité, les traces d’histoires de la terre ou le plaisir de jouer à superposer, à coller des papiers déchirés ou des fragments de palette. Quant aux suspensions elles me permettent de sortir du cadre ; je transpose et recompose les images déjà passées par le filtre de mon regard et mes pinceaux.

Identifiants : SIRET  530 797 885 00015  - Maison des Artistes H 357 583

fouèse                                       parcours - peindre

J’ignore où je vais mais il existe un équilibre à trouver pour qu’un monde entier s’invite comme dans une enluminure ou une scène des « riches heures du Duc de Berrry ».


Une histoire est toujours présente.

Parfois elle préexiste à la peinture lorsque je pars de quelques strophes d’un long poème, d’un haïku ou d’un RIPnd – ritournelle d’itération peinte.


D’autres fois c’est d’abord une image, des lignes ou des contrastes qui m’attirent - peu importe la source – et l’histoire nait au fur et à mesure des jeux de glacis, de collages ou de superpositions. Ainsi dans le livre peint « la cavale de l‘astronome » ou dans les « trois petites topographies du désir » le texte est entré en résonnance au fur et à mesure que les peintures émergeaient.

Du rêve à la main, la poésie s’emmêle.


C’est dans l’entre deux du matin que mûrissent mes peintures.

Chacune est une aventure qui nécessite ce léger flottement de la rêverie du matin, une douce errance de l’esprit.

J’ai désormais résolument pris le parti d'adopter cette pluralité de techniques.

Elles me permettent d’être à l’aise à la fois dans le réel et l’imaginaire, de prendre des chemins détournés pour peindre les rochers surgis de nos rêves.



Fouèse - octobre 2015 - texte écrit pour l'exposition "Rochers surgis de nos rèves" à la Grange du Boissieu